La virtualisation des applications est souvent source de malentendus : sur l’augmentation des coûts ou la dégradation des performances, par exemple. Pourtant, il est avéré que la virtualisation des applications réduit durablement le coût de possession et améliore la qualité de service, c’est en tout cas ce que révèle une étude menée auprès de 500 entreprises par IDG Research Services pour EMC et VMware.

Pour en savoir plus, consultez le graphique ci-dessous.