Lors d’un EMC World 2012 décidémment riche en nouveauté, EMC a présenté plusieurs améliorations à sa gamme d’appliances de sauvegarde sur disque Avamar, avec notamment l’annonce d’un nouveau modèle haut de gamme Data Domain et une mise à jour du logiciel Avamar.

Le directeur de la division sauvegarde d’EMC, BJ Jenkins, a ouvert le bal en dévoilant le boitier Data Domain DD990, un nouvel équipement haut de gamme de sauvegarde avec déduplication capable de sauvegarder jusqu’à 248 To en 8 heures (soit un débit d’ingestion de 31 To/h en utilisant la technologie d’accélération DD Boost).

L’appliance EMC Data Domain DD990 peut accueillir jusqu’à 30 tiroirs d’extension ES30 (soit une capacité brute maximale de 450 disques SATA de 2 To) ou jusqu’à 56 unités d’extension ES30 en utilisant le logiciel de rétention étendu Data Domain (soit un total de 840 disques de 2 To). Cette capacité de stockage brute est démultipliée par la déduplication et se transforme en une capacité utile allant de 5,7 Po à un impressionnant 65 Po, selon le nombre de disques installés, selon les scénarios de sauvegarde retenus (sauvegarde quotidienne avec full backup quotidien, sauvegarde incrémentale quotidienne avec « Full Backup » hebdomadaire…) et selon la nature des données (le taux de déduplication varie selon la nature des données, fichiers plats, bases de données, e-mail…). En pratique, la déduplication permet de réduire le volume de données par un facteur allant de 10 à 30.

Le DD990 supporte jusqu’à 540 flux de sauvegarde simultanés et peut consolider des sauvegardes provenant de 270 autres appliances Data Domain installées dans des agences, des filiales ou des magasins, fournissant ainsi un emplacement unique de consolidation des sauvegardes pour les organisations distribuées.

Dans la pratique le DD990 est vu comme une cible de sauvegarde traditionnelle accessible via des protocoles comme NDMP, CIFS et NFS ou accessible aussi via un mode VTL, émulant le comportement d’une librairie de sauvegarde sur bandes.

En savoir plus sur les offres Data Domain pour les PME

Le Microsite PME d’EMC Data Domain

Si le DD990 vise les organisations distribuées de taille moyenne ainsi que les grands comptes, la technologie Data Domain est aussi proposée dans des formats adaptés aux PME, des plus petites aux entreprises de taille moyenne.

En entrée de gamme, le boîtier de sauvegarde Data Domain DD160 est ainsi proposé à partir de 6064 € HT (ou en mode locatif à partir de 219 € / mois) tandis que le DD620 est proposé à partir de 8346 € HT (ou à partir de 300 € / mois en mode locatif). Le premier est capable de sauvegarder jusqu’à 1 To par heure tandis que le second peut traiter jusqu’à 2 To par heure, avec les mêmes taux de déduplication que les modèles haut de gamme (soit une réduction des données d’un facteur de 10 à 30).

Avamar 6.1 : Un support de SAP, Sybase, SQL Server 2012 et Hyper-V

EMC World 2012 a aussi été l’occasion pour EMC de lancer la version 6.1 de la technologie de déduplication à la source Avamar, qui apporte notamment le support de nouvelles applications comme SAP, Sybase, SQL Server 2012 et Hyper-V en plus du support existant des environnements virtualisés VMware, d’Oracle et des précédentes versions de SQL Server (pour ne citer que quelques exemples).

Une autre nouveauté est l’arrivée du multistreaming qui permet de découper un travail de sauvegarde en plusieurs flux parallèles traités, ce qui devrait notamment permettre de substantielles améliorations de performance, par exemple dans un scénario de sauvegarde d’une baie NAS VNX via NDMP (notons que la nouvelle version apporte un support officiel des lignes VNX et VNXe avec VNX File 7.0). Selon EMC, le multi-streaming peut permettre dans certains scénarios de diviser les temps de sauvegarde par un facteur de 4.

Enfin, comme les appliances Data Domain, les appliances Avamar héritent de capacités de rétention à long terme (EMC Avamar Extended Retention) avec la possibilité d’ajouter un nœud de 7 To qui permet la rétention à long terme des données.