Alors que l’usage de services de partage et de synchronisation de fichiers comme DropBox se banalise dans le grand public, de nombreuses entreprises sont à la recherche d’une alternative leur assurant un bien meilleur contrôle de leurs informations afin de minimiser les risques de dissémination d’informations sensibles hors du périmètre de l’entreprise.

Il s’agit pour ces entreprises d’offrir à leurs salariés des fonctions de partage de fichiers et de synchronisation similaires à celles des services grand public tout en disposant des mécanismes de sécurité, d’audit et de reporting dont elles ont besoin pour assurer la traçabilité et la sécurité des informations.

L'interface de Syncplicity sur un iPad (cliquer pour agrandir)

L’interface de Syncplicity sur un iPad (cliquer pour agrandir)

La solution EMC Syncplicity propose ces fonctions dédiées aux entreprises.
De plus, celles-ci ont la possibilité  d’héberger en interne leurs données sur une baie EMC type VNX, Isilon ou Atmos, garantissant un contrôle optimal des données et permettant de respecter les exigences réglementaires propres à certains métiers.
L’avantage de cette approche « on-premise » est que les données ne transitent jamais par le cloud, le service applicatif  se bornant à gérer la couche SaaS permettant l’interopérabilité entre les utilisateurs, quelque soit leur société. L’installation On-premise constitue d’ailleurs la majorité des déploiements Français, les entreprises étant séduites par un meilleur  contrôle de leurs données.

On notera au passage que cette intégration « on-premise » ne se limite pas aux données et s’étend également à l’authentification des utilisateurs qui s’effectue via l’annuaire  Active Directory de l’entreprise.

Un accompagnement sur mesure pour les clients

Comme l’explique Nadège Cottenet, une spécialiste de l’offre Syncplicity chez EMC France, la valeur de Syncplicity va au-delà de l’offre technique : « EMC assure un accompagnement des utilisateurs à la configuration et au démarrage, que ce soit pour 25 licences – le minimum pour la version entreprise — ou pour 10 000 utilisateurs ». Dans la pratique, le client est contacté dans les 5 à 7 jours par une équipe française dédiée à Syncplicity. Deux ateliers sont alors proposés : l’un dédié aux administrateurs et l’autre aux utilisateurs métiers.

L’atelier métier permet de définir les scénarios d’utilisation de la solution et de voir comme utiliser l’application de la façon la plus judicieuse. Les spécialistes d’EMC accompagnent les clients dans l’analyse de leurs processus de communications et de stockage  et échangent  avec eux afin d’optimiser leur utilisation des licences  Syncplicity.

Le second atelier porte sur les questions d’architecture et de sécurité. Il permet par exemple aux administrateurs de la solution de se former à  la console d’administration   Syncplicity, de voir comment configurer le service en fonction des besoins des utilisateurs : définition de quotas, de groupes, de règles de sécurité. Il permet également de se familiariser avec les fonctions d’audits et d’analyse de l’activité.

Comme l’explique Nadège Cottenet, « Nous proposons une offre d’accompagnement réellement personnalisée. Nous restons en contact avec nos clients après leur achat,  ils sont guidés afin de tirer un profit optimal de la solution ». Au-delà de ces ateliers, les équipes EMC accompagnent aussi les clients en amont dans leur déploiement et dans l’installation de la solution, permettant un gain de temps considérable à l’entreprise.

Une offre d’évaluation sans engagement de 30 à 90 jours

Cet accompagnement est aussi disponible pour les clients en phase de test. Comme l’indique Nadège Cottenet, « EMC propose à ses clients de tester gratuitement et sans engagement la version entreprise de Syncplicity  pour  25 utilisateurs sur une période allant de 30 à 90 jours ». Une entreprise peut ainsi définir une cible d’utilisateur de 25 collaborateurs qui vont pouvoir tester l’intégralité des fonctions de la version entreprise sans aucune limitation durant un POC (Proof of Concept) d’un à trois mois. « Il s’agit d’une période  durant laquelle le client peut vérifier que le produit répond bien aux besoins et que ses fonctionnalités conviennent aux utilisateurs » conclut Nadège Cottenet. Ce test s’effectue sur la version 100 % cloud du service et bénéficie du même accompagnement que celui réservé aux clients. L’occasion de découvrir le service sans aucun risque.

En savoir plus :

Lien vers l’offre d’évaluation Syncplicity