La mise en œuvre d’une architecture virtualisée avec vSphere requiert la mise en œuvre d’un stockage partagé adéquat pour le stockage des machines virtuelles. La question qui se pose à la plupart des entreprises est de choisir le bon stockage en fonction de ses besoins.

SolutionITPME fait le tour des options disponibles en matière de stockage pour vSphere et sur les principales caractéristiques à surveiller pour bien choisir son stockage pour la solution de virtualisation de VMware.

vSphere : un choix entre quatre technologies de stockage

Quatre options s’offrent aux entreprises qui souhaitent mettre en œuvre vSphere ou remplacer leur stockage existant :

  • Le stockage NAS NFS : L’utilisation d’une baie de stockage NAS NFS ou d’une baie de stockage unifiée supportant ce protocole est aujourd’hui l’une des options les plus simples pour la mise en œuvre d’un stockage partagé pour VMware. La technologie NFS est tout d’abord plus facile à configurer et à administrer qu’un stockage SAN formaté avec le système de fichier VMFS de VMware et offre nativement des bénéfices comme le support du thin provisioning. NFS peut qui plus est être aussi bien utilisé pour le stockage des VM que pour le stockage des images systèmes. Et ses performances sont aujourd’hui très proches de celle des systèmes SAN. On estime ainsi que les systèmes NFS les plus performants ne sont que 10 à 20 % plus lents que les systèmes SAN équivalents. Et avec la généralisation des connexions 10Gbit/s, le stockage NFS dispose d’une bande passante équivalente voire supérieure à la plupart des systèmes Fibre Channel du marché. Notons que vSphere 5.5 supporte aussi bien les protocoles NFS 3.x que NFS 4.x.
  • Le SAN Fibre Channel : C’est aujourd’hui la technologie la plus performante pour la connexion d’une baie de stockage à vSphere, mais c’est aussi la plus complexe à administrer et la plus coûteuse, notamment du fait de l’obligation de bâtir un réseau spécifique pour le SAN et du coût des cartes HBA Fibre Channel dans les serveurs.
  • Le SAN iSCSI : c’est aujourd’hui une alternative économique crédible au stockage SAN Fibre Channel. iSCSI permet de mettre en place un stockage SAN partagé sans la complexité intrinsèque au protocole FC. Les entreprises peuvent ainsi s’appuyer sur leur savoir-faire en matière de réseaux Ethernet/IP pour déployer la technologie. Et pour les déploiements les plus économiques, vSphere dispose d’un initiateur iSCSI logiciel intégré qui permet de répondre à la plupart des besoins.
  • VMware VSAN : avec le lancement de vSphere 5.5, VMware a dévoilé sa propre solution de stockage distribuée pour vSphere baptisée VSAN. VSAN s’appuie sur les disques durs non utilisés des serveurs vSphere pour créer un pool de stockage partagé et sécurisé consommable par l’hyperviseur pour le stockage des VM. VSAN nécessite une licence optionnelle et est aujourd’hui recommandé par VMware pour des scénarios de test et de développement mais aussi dans des scénarios PME.

Veiller au support des API essentielles de VMware.

Afin de faciliter l’administration du stockage mais aussi d’en doper les performances pour sa plate-forme, VMware a créé deux jeux d’API essentielles, baptisés VASA (VMware API for Storage Awareness) et VAAI (VMware API for Array Integration). Le support de ces deux jeux d’API par la baie de stockage est essentiel si l’on veut tirer parti aux mieux des capacités de VMware vSphere avec cette baie.

Les équipements compatibles VASA sont fournis avec ce que l’on appelle un « VASA provider » en fait un agent logiciel intégré qui communique avec la console d’administration vCenter pour indiquer la topologie du stockage, les capacités de la baie ainsi que des informations sur son état (disponibilité, performance…) Ces informations sont notamment utilisées par des mécanismes comme DRS pour optimiser le placement des VM sur les différents supports de stockage en fonction de leur disponibilité et de leur charge.

Le support de VAAI par une baie de stockage permet de son côté à l’hyperviseur de déléguer certaines fonctions à la baie afin de doper les performances de certaines opérations. Par exemple les opérations de copie et de clonage de VM peuvent être grandement accélérées Si la baie utilise ses propres mécanismes de clonage, au lieu de laisser l’hyperviseur copier bloc par bloc une VM existante. Les API VAAI permettent aussi d’optimiser la mise à zéro des blocs non utilisés (Bloc Zeroing) et d’accélérer le système de fichiers VMFS en confiant aux baies la gestion des verrous sur les blocs. Enfin, elles permettent aussi d’optimiser la gestion du thin provisioning, vSphere prévenant la baie qu’elle peut récupérer l’espace autrefois occupé par une VM effacée ou déplacée…

EMC : une offre multiple pour VMware en environnement PME

Dans le monde des PME, le fer de lance de l’offre de stockage pour VMware repose sur les gammes de baies unifiées VNX et VNXe, qui supportent à la fois les protocoles NAS et les protocoles SAN. Les baies VNX et VNXe sont compatibles avec l’ensemble des API VMware et sont aussi livrées avec une série de plug-ins facilitant leur administration et leur exploitation depuis la console vCenter. Les baies VNXe seront aussi parmi les premières à supporter la nouvelle technologie de stockage vvols que VMware introduira avec la prochaine version 6.0 de son hyperviseur (actuellement en version bêta).

Pour des applications transactionnelles très exigeantes ou pour un déploiement VDI à grande échelle, les baies SAN 100 % Flash XtremIO sont aussi une alternative séduisante, du fait de leurs capacités d’IOPS hors du commun et de leur latence exceptionnelle.

Enfin pour les entreprises intéressées par une approche convergée et souhaitant une cinquantaine à une centaine de VM, EMC proposera aussi au cours du premier semestre une solution convergée alliant stockage, serveur et réseau basée sur l’offre EVO : Rail de VMware. Cette appliance prête à l’emploi pour la virtualisation, s’appuiera sur une base matérielle EMC incluant 4 nœuds serveurs bi-socket Xeon dans un serveur rack de 2U, et sur une pile logicielle incluant l’hyperviseur vSphere et la solution VSAN de VMware. Cette Appliance embarquera aussi des solutions spécifiques à EMC comme la solution de sauvegarde dédupliquée Avamar, totalement intégrée à vSphere. 

En savoir plus sur le web :