Pour répondre aux exigences croissantes des développeurs et utilisateurs métiers en matière d’agilité et de réactivité, les entreprises sont amenées à repenser leurs infrastructures et notamment leurs architectures de stockage. Dans un contexte de réduction des budgets, les DSI doivent à la fois délivrer des services de stockage de façon plus flexible, répondant aux besoins des nouvelles applications (support d’interface objets, support des architectures Big Data…) tout en préservant leur existant au maximum afin de limiter leurs dépenses en Capex. VIPR a été conçu avec ce double objectif, consistant à abstraire le stockage existant pour en simplifier l’administration et en automatiser le provisioning tout en délivrant des services de stockage avancés à même de répondre aux exigences des applications modernes.

Abstraire le stockage pour simplifier toujours plus :

VIPR est une plate-forme de stockage dite « Software Defined Storage » qui permet d’abstraire l’infrastructure de stockage existante pour constituer des pools virtuels et en automatiser le provisioning. Elle fournit un plan de contrôle décorrélé du stockage physique pour permettre de tirer parti au mieux de leurs ressources de stockage hétérogène. Au-dessus de ce plan de contrôle, les entreprises peuvent aussi activer des services additionnels comme les services objet, les services HDFS, le mode scale-out et bientôt d’autres services de partage de fichiers.

Dans la pratique, ViPR se présente sous la forme d’appliances virtuelles déployées au-dessus d’une infrastructure physique ou virtualisée (avec VMware vSphere). Le contrôleur ViPR permet d’abstraire le stockage sous-jacent , constitué de baies hétérogenes, tél qu’EMC, NetApp, HDS, ou tout type de stockage bloc via un plug-in OpenStack Cinder) , il permet également de fournit l’ensemble des fonctionnalités nécessaires à l’automatisation de l’administration ainsi que du provisioning de services de stockage (mode bloc et, fichier,ou autres).

Une fois installé, le contrôleur VIPR (en version 2.1) – découvre automatiquement les composants stockage et infrastructure afin de contrôler les liaison entre ces différents équipements. Il fournit les mécanismes d’abstraction de ces ressources ainsi que les outils nécessaires au provisionning. L’outil est notamment capable de grouper les ressources de stockage par classe de service et d’allouer ces ressources en fonction des politiques définies– les classes de services ne se limitent pas à des critères de performance, mais adresse les niveaux de protection de données.

Avec VIPR, l’allocation et la gestion n’est plus adressé aux travers d’une multitude d’interfaces (qui reste propre à chaque constructeurs), mais devient simple et centralisé dans milieu hétérogenes de plus en plus complexes La couche de virtualisation intégrée à VIPR permet de provisionner directement le stockage saconsole accessible via une interface graphique web ou en mode ligne de commande ou via des API Restful.

Mais VIPR ne se limite pas au rôle d’abstraction et d’administration du stockage traditionnel. Ce logiciel fournit aussi un ensemble riche de services de stockage baptisés VIPR Services.

Les principaux sont les suivants :

 

  • Le Service de stockage objet :
    VIPR fournit un service de stockage objet compatible avec les API Amazon S3 , OpenStack Swift APIs ,EMC Atmos, et. Ce service objet se présente comme une couche logicielle qui se déploie au-dessus du stockage fourni par le contrôleur. La couche objet embarque des fonctions avancées de protection de données, qui vont jusqu’à la géo-protection (via la réplication des objets entre sites géographiquement dispersés).
  • Le service de stockage HDFS
    Ce service apporte le support du système de gestion de fichiers Hadoop (HDFS) et permet d’exploiter les données directement depuis un cluster de calcul Hadoop sans avoir à les déplacer ou à les dupliquer sur un stockage HDFS dédié.
  • Le service de stockage bloc en mode Scale-out
    VIPR embarque la technologie de Scale-out SAN ScaleIO d’EMC qui permet de fournir des services de stockage en mode bloc à partir de serveurs x86 banalisés. ScaleIO s’installe sur des serveurs et permet d’agréger leurs disques durs locals (SSD, cartes Flash)pour créer des pools virtuels de stockage à petite ou très grande échelle (aggrégation de quelques à plusieurs milliers de serveurs).

 

 

D’autres services devraient venir enrichir la liste des services VIPR , à commencer par un service de partage de fichier NAS, dont le développement a été confirmé par EMC lors du dernier EMC World.

 

En France, VIPR a déjà été déployé en production par un grand nombre de clients dont le groupe Sogéclair dans le secteur de l’aéronautique(PME française de plus de 1 200 salariés) qui a commencé à l’utiliser ViPR en production au mois d’août 2014 afin de simplifier la gestion, l’administration ainis que le provisioning de son stockage.