Déjà leader mondial et européen du marché des infrastructures convergées via sa filiale VCE, EMC se lance sur le marché des infrastructures hyper-convergées en dévoilant sa propre déclinaison de la plate-forme EVO:Rail de VMware, baptisée VSPEX BLUE.

VSPEX est le nom utilisé par EMC pour ses architectures de références, des architectures utilisées par son réseau de distribution pour assembler leurs propres solutions convergées (l’offre vPack de l’intégrateur français APX est un exemple d’infrastructure labellisée VSPEX, au même titre que les offres convergées de Bull). Les principales architectures VSPEX produites par EMC permettent aux partenaires de la firme de combiner des serveurs d’un grand constructeur comme Bull, Cisco ou HP, avec des briques de stockage EMC (principalement VNX et VNXe) et des solutions réseau de Cisco ou Brocade, pour les assembler en un tout cohérent et prêt à l’emploi, en général motorisé par les plates-formes logicielles de VMware ou Microsoft.

La première appliance hyper-convergée d’EMC

Avec son dernier-né, EMC va un cran plus loin. VSPEX BLUE est en effet une appliance hyper-convergée s’appuyant sur la plate-forme EVO:Rail de VMware. Le concept EVO:Rail a été présenté par VMware en août dernier lors de VMworld à San Francisco. Le principe est simple : VMware a conçu une architecture de référence pour la fabrication d’une solutionhyper-convergée basée sur son hyperviseur vSphere et sa solution de software defined storage VSAN. Le tout est enrobé d’une interface de configuration et d’administration simplifiée permettant de déployer une infrastructure virtualisée prête à l’emploi en moins de 15 minutes.

Les normes auxquelles les constructeurs participant au programme EVO:Rail doivent se conformer sont les suivantes: les appliances se présentent sous la forme d’un boitier 2U intégrant 4 nœuds serveurs indépendants chacun doté de deux puces Xeon Ivy Bridge et de 128 à 192 Go de mémoire vive. Chaque nœud serveur possède un disque de boot, un disque SSD MLC de 400 Go et trois disques SAS de 1,2 To, disques qui seront utilisés par la couche de stockage VSAN pour constituer un stockage en cluster résilient pour le stockage des machines virtuelles.

Les spécifications de l'appliance VSPEX Blue  (cliquez pour agrandir)

Les spécifications de l’appliance VSPEX Blue (cliquez pour agrandir)

Selon les spécifications de VMware, chaque nœud serveur doit au minimum disposer de deux ports 10 Gigabit Ethernet pour la communication inter-nœuds et la communication vers l’extérieur. Chaque appliance EVO:Rail est dimensionnée pour héberger une centaine de VM serveurs ou quelque 250 postes de travail virtualisés. Il est par ailleurs possible d’agréger jusqu’à 4 appliances EVO:Rail (soit 16 nœuds) au sein d’un même cluster pour supporter jusqu’à 400 VM serveurs ou 1 000 postes clients virtuels. Selon VMware, cette limite devrait à terme être doublée pour permettre d’agréger jusqu’à huit appliances (soit 32 nœuds).

Pour bâtir son appliance EVO:Rail, EMC s’est appuyé sur un design de serveur déjà utilisé par EMC pour ses appliances de stockage objet ECS. Ce serveur au format rack 2U qui porte le nom de code « Phoenix » contient 4 serveurs bi-socket Xeon disposant chacune d’une capacité de stockage propre (au total 14,4 To de capacité brute par appliance, mixant SSD et disques SAS). Deux versions de l’appliance, baptisées standard et performance, différant par la capacité de mémoire installée dans chaque nœud (128 ou 192 Go) seront proposées lors du lancement.

Un stockage assuré la couche de software defined storage VSAN de VMware

La clé de l’appliance VSPEX BLUE, et ce qui en fait une vraie solution hyper-convergée, est l’intégration du stockage aux nœuds serveurs. La capacité de stockage « locale » à chaque nœud est agrégée sous la forme d’un stockage partagé par la technologie de software defined storage VSAN de VMware et mise à disposition de l’hyperviseur vSphere. Une appliance VSPEX BLUE est donc autosuffisante et n’a pas besoin de recourir à un stockage externe, qu’il s’agisse d’une baie SAN ou NAS.

Cette intégration permet non seulement de simplifier l’architecture et son déploiement (il n’y a pas de SAN à configurer ni d’équipements réseau dédiés à acquérir et à maintenir), mais aussi d’assurer une parfaite intégration avec vSphere, VSAN supportant l’ensemble des API de stockage de vSphere. De plus, les performances sont loin d’être ridicules. VMware estime ainsi qu’une appliance EVO:Rail comme VSPEX Blue peut délivrer environ 20 000 IOPS soit la performance d’une baie de stockage d’entrée de gamme déjà bien configurée.

Avec EVO:Rail, EMC vise notamment le marché des PME ou des sites distants pour les entreprises plus importantes, mais entend aussi contrer des constructeurs comme Nutanix ou Simplivity sur leur propre terrain avec une offre abordable et simple d’emploi

Une commercialisation exclusivement en indirect

Le mode de distribution retenu pour VSPEX BLUE est exclusivement indirect. La solution ne sera disponible que via le réseau de partenaires commerciaux du constructeur. Ces derniers devront passer commande de la configuration désirée, parmi les deux modèles au choix, aux grossistes partenaires d’EMC (Arrow, Avnet, TD Azlan et Tech Data) et recevront une ou plusieurs appliances prêtes à être déployées. Cette dernière bénéficiera de toutes les capacités de support d’EMC, avec notamment des options de support 24/7 avec diagnostic et pilotage à distance de l’appliance (via EMC Secure Remote Support ou ESRS).

Pour cette première incursion dans le monde des serveurs hyper-convergés, EMC a poussé la réflexion assez loin en complétant l’offre standard élaborée par VMware d’une couche d’administration maison (qui permet notamment d’accéder de façon simple à la documentation en ligne, aux mises à jour ainsi qu’à l’assistance technique du constructeur) et d’un magasin d’applications en ligne.

Un « App Store » réservé à VSPEX BLUE

Ce « VSPEX Blue Market », permet à un client de compléter les fonctionnalités standards de son appliance EVO:Rail en installant des applications sous forme de virtual appliances prêtes à l’emploi signées EMC.

VSPEX Blue : Une appliance EVO:Rail, enrichie de services spécifiques à EMC

VSPEX Blue : Une appliance EVO:Rail, enrichie de services spécifiques à EMC

Parmi ces dernières figurent notamment la solution de réplication de VM RecoverPoint, la solution de sauvegarde VMware VDPa et le stockage en cloud EMC CloudArray – qui fournit une passerelle vers les stockages en Cloud d’Amazon ou Azure ainsi que vers des Clouds de stockage objet s’appuyant sur l’API OpenStack ou sur l’API EMC Atmos. Dans la pratique EMC CloudArray permettra à un client d’étendre sa capacité de stockage locale en consommant du stockage cloud (ce qui peut par exemple être utile pour des applications de sauvegarde, pour le partage de données avec des tiers, ou pour archiver des données).

Le catalogue de vApps (virtual appliances) du VSPEX Blue Market devrait vraisemblablement s’étendre dans les mois à venir.

En savoir plus

Le site de présentation de l’offre VSPEX BLUE

• Le blog EMC France