Moins de six mois après le lancement des baies de stockage Unity à EMC World, Dell EMC a tenu ses promesses en annonçant la première mise à jour de son système d’exploitation UnityOE (Unity Operating Environment) qui apporte plusieurs améliorations importantes à son offre.

Dévoilée en amont de la conférence Dell EMC World, la dernière mouture d’UnityOE apporte notamment le support de la compression de données en ligne et porte le nombre maximal de disques supportés par la baie Unity 600F – le modèle haut de gamme de l’offre Unity – à 1000 disques (contre 500 au lancement). La mise à jour de l’OS ajoute aussi des fonctions de tiering automatisé de fichiers vers des plateformes de type Cloud et des fonctions analytiques issues de l’historique de la baie et accessible à travers le cloud.

La famille de baies Unity est le fer de lance de l’offre de stockage unifié d’EMC et a vocation à terme à remplacer la gamme VNX vendue à plus de 100 000 exemplaires dans le monde. Elle est conçue pour délivrer un stockage performant et résilient. L’offre inclut 4 modèles hybrides et 4 modèles 100 % Flash ainsi qu’une déclinaison 100 % logicielle, baptisée Unity VSA que l’on peut déployer sous forme de machine virtuelle sur VMware vSphere ESXi.

Selon les estimations de Dell EMC, une baie Unity délivre environ trois fois plus de performances qu’une baie VNX configurée de façon similaire tout en étant bien plus compacte et en consommant moins d’énergie. Ainsi la baie Unity 600F, la déclinaison la plus performante des baies Unity annoncées à EMC World délivre 295 000 IOPS (blocs de 8K avec 80 % d’Entrées/Sorties en lecture et 20 % en écriture), avec ses deux contrôleurs Xeon dans un espace de 2U. À titre de comparaison, l’ex-VNX5800 délivrait 101 000 IOPS avec ses deux contrôleurs dans 7U tout en consommant près de deux fois plus d’énergie.

Une capacité Flash encore améliorée

La mise à jour logicielle annoncée lors de Dell EMC World s’accompagne aussi du support des disques SSD de 7,6 To et 15,3 To par les baies Unity. Cela signifie que la capacité brute maximale d’un système 100 % Flash d’entrée de gamme comme la baie Unity 300F est désormais de 2,4 Po (avant compression). Pour une baie haut de gamme comme l’Unity 600F, ce chiffre passe à environ 5 Po.

Tiering automatisé de fichiers vers le cloud

Une autre nouveauté importante apportée par la dernière mouture d’UnityOE est le support natif du tiering de données vers le cloud (Amazon S3, Microsoft Azure et Dell EMC Virtustream). Cette fonctionnalité permet à un administrateur de définir des règles avancées de migration de fichiers vers des services de stockage en afin d’abaisser les coûts de stockage des données.

Fonctions analytiques avancées

Enfin, la dernière mouture d’UnityOE ajoute aux baies Unity le support des fonctions analytiques en cloud CloudIQ, dont une démonstration avait été effectuée lors d’EMC World en mai dernier. CloudIQ permet d’analyser de façon précise le fonctionnement et la santé d’une baie Unity via un ensemble de tableaux de bords accessible sur le cloud du constructeur.

La disponibilité des nouvelles fonctions logicielles et le support des disques SSD de plus grande capacité sont attendus avant la fin de l’année 2016.