Six fois plus rapide que le plus chevronné des informaticiens pour mettre en route des ressources IT complexes. Tel est l’argument-clé du logiciel d’automatisation ViPR de Dell EMC qui a séduit Fabien Mayer, le responsable d’exploitation du Centre Hospitalier de Narbonne. « Le paradoxe d’un centre hospitalier tel que le nôtre est que nous devons de plus en plus souvent déployer de l’infrastructure en datacenter pour exécuter de nouveaux projets (tantôt telle nouvelle application de télémédecine, tantôt la dématérialisation des factures voulue par le ministère, etc.), alors que les équipes d’informaticiens ont plutôt la culture du support utilisateur autour des postes de travail. Songez qu’entre les espaces de stockage à provisionner, les hyperviseurs à configurer, ou encore les niveaux de qualité de service à définir, ce sont de 40 à 60 manipulations sur des consoles d’administration qu’il faut effectuer à chaque déploiement. Si l’on fait tout manuellement, cela engendre des pertes de temps et des erreurs possibles», lance-t-il.

En finir avec le temps perdu à relancer de l’infrastructure

L’histoire d’une informatique qui se déploie avec force automatisation au CH de Narbonne commence à l’été 2015, lorsque la direction souhaite remplacer l’infrastructure obsolète de son Datacenter. « Nous sommes deux ingénieurs et quatre techniciens et il nous fallait à tout prix arrêter de passer notre  temps à configurer du provisionnement de ressources. J’avais à l’idée qu’uniformiser nos équipements nous soulagerait déjà d’un bonne partie de notre peine », se souvient Fabien Mayer.

Le projet en bref

 

Secteur

  • Médical

L’entreprise

  • 1200 salariés
  •  16 sites totalisant 600 lits

Challenges

  •  Simplifier le provisionning des ressources IT
  • Cesser de mobiliser la DSI sur des opérations d’infrastructures

Solution retenue

  • Logiciel ViPR Controller de Dell EMC

Bénéfices du projet

  • Les informaticiens déploient les ressources depuis un portail simple
  • Des Datastores prêts à l’emploi apparaissent automatiquement dans VCenter
  • La DSI est de nouveau pleinement disponible pour ses utilisateurs

Parmi les réponses à son appel d’offres, le CH de Narbonne retient celle du prestataire APX/Axians, basée sur un ensemble de solutions EMC (VNX, VPLEX, Datadomain…). « Cette offre présentait deux avantages. Comme elle repose sur des VPLEX, nous pouvions mettre en place une réplication synchrone de nos deux sites de production et ainsi passer d’un PRA (Plan de Reprise d’Activité, avec restauration des sauvegardes en cas d’incident) à un PCA (Plan de Continuité d’Activité, avec bascule sur les ressources de secours sans interruption). L’intérêt du PCA est que nous ne perdons plus de temps à rallumer les serveurs dans un certain ordre et selon une procédure spécifique. De plus, elle est modulaire : nous pourrons à l’avenir remplacer un équipement d’infrastructure par un modèle plus récent sans avoir à reconfigurer tout le Datacenter », dit-il, en précisant que tout ceci répondait déjà à ses exigences de sécurité et de maitrise de l’interruption de services sur les secteurs critiques de l’établissement.

Remplacer les tâches manuelles par un catalogue de services

Mais il y a mieux encore : l’ensemble s’accompagne de la brique logicielle ViPR Controller. Celle-ci permet de définir une bonne fois pour toutes les règles du provisionnement de l’espace de stockage, pour les rendre ensuite accessible en trois clics depuis une interface web utilisable par n’importe qui. « ViPR présente un portail qui est un catalogue de service. Dès lors, si je veux déployer des ressources pour une application qui a besoin de rapidité, je n’ai qu’à sélectionner ‘espace de stockage Gold ‘ dans un menu et toute la procédure pour provisionner des disques SSD depuis une baie VNX et les donner à l’hyperviseur VMware ESX va s’exécuter automatiquement en cinq minutes. Il m’en aurait fallu 30 pour le faire manuellement en jonglant entre toutes les consoles d’administration », raconte Fabien Mayer.

Livré sous la forme d’une vApp (à savoir un package de VMs qui s’installent ensemble), ViPR s’imbrique totalement avec VMware ESX. Après avoir fait son choix depuis le catalogue de services, l’opérateur n’a plus qu’à lancer ses nouvelles VM applicatives depuis VCenter, en leur affectant le nouveau Datastore prêt à l’emploi qui vient d’apparaître.

Et tout devint plus facile

Opérationnel depuis l’été 2016, ViPR est utilisé régulièrement depuis lors. Fabien Mayer se félicite des possibilités : « nous re-provisionnons même avec ViPR le stockage qui avait été affecté avant son installation, afin de rendre les Datastores homogènes. Les possibilités de paramétrages vont très loin, nous pouvons par exemple présenter dans le catalogue ViPR le choix d’utiliser ou non différents Tiers de disques, pour bénéficier de la fonction Auto-tiering automatique des baies de stockage VNX », témoigne-t-il.

Il mentionne le support comme un pas supplémentaire vers la simplicité : « Il m’est arrivé d’avoir une erreur lorsque j’ai voulu étendre un volume de 2 To en 4 To. Le système d’alerte de ViPR (ESRS) étant connecté au support de Dell EMC, ceux-ci ont reçu automatiquement une notification et ils m’ont dépanné immédiatement, sans même avoir eu besoin d’ouvrir un ticket », dit Fabien Mayer.

Et de conclure : « la double récompense, c’est que notre équipe a plus de temps à consacrer à nos utilisateurs et aux projets, ce qui reste le cœur de notre métier. »