A la fin de l’année 2016, Dell EMC a levé le voile sur une nouvelle baie VMAX 100 % Flash « d’entrée de gamme », le VMAX 250F, conçue pour satisfaire les besoins de stockage critiques des entreprises de taille intermédiaire.

Ce nouveau système, que certains baptisent affectueusement « Baby VMAX », vient compléter un portefeuille de baies haut de gamme déjà enrichi au mois de mars 2016 par l’arrivée de deux baies VMAX 100 % Flash, les VMAX 450F et 850F.

Un système qui hérite de la quasi totalité des fonctions du haut de gamme

Le dernier-né de Dell EMC reprend les canons de l’architectureVMAX All Flash Array   : Il s’appuie sur des briques de base baptisées V-Brick, incluant un moteur (le terme utilisé par Dell EMC pour désigner un couple de contrôleurs actif/actif redondants VMAX), un tiroir capable d’accueillir 50 SSD et l’ensemble de la connectique InfiniBand nécessaire à assembler plusieurs V-Bricks. Il est possible de faire évoluer les capacités et les performances du système par ajout de moteurs additionnels ou de tiroirs de disques supplémentaires. Cette architecture modulaire permet aussi d’opérer des mises à jour matérielles ou logicielles à chaud et d’assurer une disponibilité des données de 99,9999 % adaptée aux applications les plus critiques.

Du fait de la taille des entreprises visées, le VMAX 250F n’embarque pas le support des mainframes IBM — Linux, Windows Unix et les systèmes i d’IBM sont en revanche supportés — et sa configuration la plus musclée est évolutive aujourd’hui jusqu’à 2 moteurs (contre 4 maximum pour les VMAX 450F et  8 pour le VMAX 850F. Les moteurs du VMAX250F incorporent  la dernière génération de processeurs Intel Xeon E5 v4 à 12 cœurs  Les résultats sont spectaculaires puisque la machine affiche des performances maximales de 1 million d’IOPS et une latence de l’ordre de 200 microsecondes.

Le VMAX 250F supporte les SSD de 7,6 To et 15,3 To. La mise en œuvre de ces nouveaux SSD permet à Dell EMC d’afficher une capacité effective allant de 11 To à 1 Po (avec compression).

Une administration simplifiée et des services de données riches

Le VMAX 250F embarque les mêmes fonctions logicielles que les modèles haut de gamme à commencer par la nouvelle interface d’administration simplifiée. Celle-ci permet de provisionner des volumes de stockage en moins de 30 secondes via un assistant très simple. Cela permet de réduire la complexité d’allocation du stockage, d’améliorer la productivité et laisse plus de temps aux équipes IT pour des activités à plus forte valeur ajoutée.

Bien sûr, le VMAX 250F supporte tous les services de données déjà présents sur les modèles plus avancés comme le thin provisionning, les snapshots avancés, la technologie de réplication SRDF, la compression de données en ligne (2 :1), la possibilité de gérer la qualité de service de façon très précise (jusqu’à la VM) ou la sauvegarde directe vers les baies DataDomain (technologie ProtectPoint). L’hyperviseur apparu dans l’OS HyperMax des VMAX 3 est également présent. Il permet aux contrôleurs du VMAX 250F de supporter des services de données autrefois confiés à des contrôleurs externes comme  le service de fichier  NAS embarqué, nommé eNAS,  déjà présentdans le VMAX 3,. Il en va de même de ViPR Suite ou de CloudArray (une passerelle logicielle intégrée qui permet d’externaliser de façon transparente des données du VMAX vers les services de stockage d’une vingtaine de fournisseurs de cloud public et privé).

Selon Dell EMC, il est désormais possible de migrer des données sans interruption de production depuis un VMAX3 existant vers un VMAX 100 % Flash. Autre nouveauté, un serveur virtuel témoin VMAX permet désormais la mise en œuvre de configurations en mode de réplication active/active  entre  deux datacenters. Cette nouveauté est tout particulièrement importante pour des entreprises de taille moyenne, puisqu’elle permet de diminuer sensiblement le coût de déploiement de configurations hautement disponibles en mode actif/actif réparties sur deux datacenters.

Un packaging simplifié et une garantie des supports de stockage à vie

Dell EMC a simplifié son offre commerciale puisque le constructeur propose désormais deux packages. Le package de base baptisé « Package F » inclut les licences illimitées pour le Thin Provisioning, la gestion de la QoS, le support des Vvols, de SnapVX, ainsi que celui d’AppSync. Il inclut aussi la licence pour la console d’administration graphique Unisphere.

Le package FX ajoute quant à lui les services de données avancés comme la suite de réplication SRDF , la suite VIPR (contrôleur et SRM), la passerelle cloud CloudArray, les services embarqués partage de fichiers eNAS, et la console Unisphere 360 (pour le pilotage de jusqu’à 200 VMAX via une console unifiée).

Le tout est épaulé par le programme Xpect More de Dell EMC, qui permet au client de bénéficier d’une garantie à vie des supports de stockage Flash, d’une assurance de la stabilité des coûts de maintenance pendant la durée de vie de la machine et d’une garantie de trois ans avec remboursement de la baie si cette dernière n’opère pas comme prévu.