Lors de sa conférence Dell EMC World 2017, qui se tenait du 8 au 10 mai à Las Vegas, Dell EMC a mis l’accent sur ses efforts en matière d’hyperconvergence et revendiqué le 1er rang sur le marché des systèmes hyperconvergés devant Nutanix, un fait d’armes qui était l’un des objectifs stratégiques affichés par Chad Sakac, le patron de la division CPSD (Converged Platforms and Solutions Division) de Dell EMC lors de la fusion entre les deux entreprises.

La conférence a aussi été l’occasion pour la firme de multiplier les annonces en matière d’hyperconvergence et de systèmes convergés prêts à l’emploi

VxRail et VxRack SDDC vont s’appuyer sur les PowerEdge 14G et sur les dernières versions de VSAN

La première annonce effectuée lors de Dell EMC World est celle de la mise à jour prochaine du catalogue d’appliances hyperconvergées de la firme. Le constructeur entend s’appuyer ses futures appliances sur la 14e génération de serveurs PowerEdge qui a été présentée à Las Vegas et devrait faire ses débuts en juillet avec l’arrivée officielle de la nouvelle génération de processeurs Serveurs Intel Xeon.

La prochaine version de la plate-forme hyperconvergée VxRail combinera ainsi les serveurs de la gamme PowerEdge 14G avec la version 4.5 de la plate-forme logicielle VxRail (qui inclura notamment Vsphere 6.5 et VSAN 6.6). Cette plate-forme devrait proposer des options de connectivité plus flexibles avec notamment la possibilité d’ajouter un bien plus grand nombre de cartes Ethernet PCIe (par exemple pour segmenter physiquement certains trafics). Elle devrait aussi offrir des bénéfices accrus en matière de sécurité ainsi que des performances en forte hausse.

Dell EMC a également profité de la conférence pour dévoiler de nouvelles offres VxRail pour les plus petites entreprises. Grâce à de nouvelles options processeur, la firme propose désormais un cluster de démarrage à 3 nœuds pour environ 25 000 $.

Le grand frère de VxRail, VxRack SDDC, devrait lui aussi évoluer à l’automne (en principe en octobre) pour supporter vSphere 6.5 et les dernières moutures de VMware VSAN et VMware NSX. Comme VxRail, la prochaine mouture de la plate-forme s’appuiera sur la 14e génération de serveurs Power Edge.

Un portefeuille de solutions Nutanix pour les TPE

Si Dell EMC met l’accent sur ses systèmes VxRail et VxRack, il n’en oublie pas pour autant ses offres à base de technologie Nutanix. Lors de Dell EMC World, le constructeur a ainsi annoncé le lancement du Dell EMC XC 430 Xpress, sa déclinaison de la solution Xpress pour PME de Nutanix. Ce système fournit un nouveau point d’entrée pour la gamme Dell EMC XC, avec un prix de base de 25 000 $ pour un cluster de trois nœuds à base de Xeon E5 v4 « BroadWell ».

Dell va aussi proposer des systèmes Dell EMC XC préconfigurés avec Dell EMC Avamar Virtual Edition et Data Domain Virtual Edition, les versions « software defined » de ses solutions de sauvegarde dédupliquées. Le constructeur s’inspire d’une recette déjà éprouvée avec les systèmes VxRail, puisque des packages similaires incluant Data Domain Virtual Edition ou la DataProtection Suite sont déjà proposés sur ces machines.

Enfin, Dell EMC a dévoilé plusieurs architectures de référence couplant les plates-formes hyperconvergées Dell EMC XC avec la solution de PaaS de Pivotal, Cloud Foundry.

Des solutions hyperconvergées avec Red Hat OpenStack et Microsoft Azure Stack

Ce tour d’horizon des annonces de Dell EMC World en matière d’hyperconvergence ne serait pas complet, si nous n’évoquions l’annonce par Dell EMC de solutions hyperconvergées basées sur Red Hat OpenStack Platform et Microsoft Azure Stack.

Le Dell EMC Ready Bundle for Red Hat OpenStack Platform s’appuie sur Red Hat OpenStack Platform 10 et Ceph Storage 2. Il se déploie sur des serveurs modulaires PowerEdge FX ou sur des serveurs racks de la Série PowerEdge R.

Pour la configuration et le déploiement automatique des serveurs et des différents  composants de la pile OpenStack, Dell EMC a conçu un outil baptisé JetPack. Cet utilitaire combine un ensemble de scripts qui interagissent avec les briques cœurs de provisioning et de configuration d’OpenStack comme TripleO, Heat et Ironic. JetPack gère aussi les mises à jour du cluster, ainsi que les montées de version de la pile OpenStack. Selon Dell EMC, le code de JetPack devrait prochainement être mis à l’open source.

Dell EMC est aussi le premier constructeur à annoncer l’arrivée d’une appliance Microsoft Azure Stack — le nom donné par l’éditeur de Redmond à sa pile hyperconvergée « on-premise ». Cette appliance doit succéder à l’actuel Cloud Platform System  et fournir la brique privée d’une solution de cloud hybride couplant Azure Stack « on premise » et Microsoft Azure dans le cloud public).

La première itération de cette plate-forme combine la première mouture d’Azure Stack et les mêmes serveurs PowerEdge 6320 (4 nœuds bi-socket Xeon dans un serveur Rack de 2U) que ceux que Dell EMC utilise pour les configurations Nutanix Dell XC ou pour les briques de base VxRail. Elle inclut l’ensemble des services IaaS et PaaS d’Azure Stack, ainsi que l’Azure Resource Manager. Le stockage est délivré par une couche hyperconvergée basée sur Microsoft Storage Spaces.

Dell EMC a annoncé qu’il travaille par ailleurs sur des versions plus élaborées d’Azure Stack qui pourraient être combinées avec ses propres technologies, notamment en matière de stockage (ScaleIO pourrait être utilisé pour fournir une couche de stockage alternative à Storage Spaces) et de protection de données (Avamar et Data Domain pour le backup). La firme réfléchit aussi à une combinaison d’Azure Stack et de Pivotal Cloud Foundry.

Toutes les configurations annoncées à Dell EMC World seront disponibles en juin ou dans le courant de l’été 2017.