SolutionITPME : On connaît Bechtle en Allemagne comme l’un des principaux distributeurs du secteur IT mais quel est le périmètre de la société en France ?

Céline Schell : Bechtle France couvre aujourd’hui l’ensemble du territoire et opère même des programmes internationaux à partir de la France. Pour ce faire, nous nous appuyons bien sûr sur la puissance de notre maison mère en Allemagne, mais également sur un système d’alliances signées au sein du GITA (Global IT Alliance), qui nous permet d’agir au niveau d’une centaine de pays. Dans les faits, nous suivons nos clients français tout au long de leur développement à l’international. Notre portefeuille est large – nous sommes présents sur l’ensemble des solutions IT, du poste client à l’infrastructure et au réseau – et nous visons pour la France plus de 100M€ de chiffre d’affaires sur 2018 (une croissance de plus de 30%).

Céline Schell, Directrice marketing, Bechtle France

On adresse tout type de clients du secteur marchand (75% du CA) et du secteur public (25% du CA) en nous appuyant sur une organisation commerciale par taille de compte qui nous permet d’adresser aussi bien les grands comptes présents à l’échelle mondiale – comme par exemple Thalès – que les professions libérales.

SolutionITPME : Comment percevez-vous l’évolution des besoins des entreprises utilisatrices, notamment les PME, en matière de poste de travail ?

Céline Schell :On sent une évolution particulièrement marquée sur le mid-market, avec notamment une baisse des besoins sur le PC fixe. Il reste bien entendu des métiers pour ce type de produits, mais partout la mobilité gagne du terrain. Cela impacte bien sûr le poste de travail lui-même, mais également des éléments connexes : les accessoires et les services cloud. Concernant les accessoires, leur développement est lié à deux éléments : la mobilité mais également les usages collaboratifs. Plus largement, on observe que c’est la manière de travailler dans les entreprises qui évolue. Les PME souhaitent mettre en œuvre des méthodes qui font la part belle à la flexibilité et à la capacité d’adaptation, ce qui favorise les environnements mobiles. Et au niveau RH, il y a la volonté d’adresser les jeunes diplômés en proposant des plateformes attractives en termes d’usage et de mobilité. Après, le principal vecteur d’arbitrage sur la mobilité reste la sécurité et notamment l’accès aux données. C’est finalement en fonction des besoins à ce niveau que se font les choix des entreprises.

SolutionITPME : Dans ce contexte quelle est la valeur ajoutée d’un acteur comme Bechtle ?

Céline Schell :Nous avons développé un portefeuille qui nous permet de répondre à l’ensemble des besoins clients et de nous adapter à de nombreuses spécificités. Nous couvrons l’ensemble des couches informatiques, mais nous allons également vers des offres très spécifiques, comme c’est le cas avec les terminaux durcis. Notre modèle est également en constante évolution et nous sommes en train de modifier notre organisation pour proposer une offre DaaS (Device as a service) et une approche cloud computing. Cette approche de l’IT sous forme de services, qui a d’abord modifié la forme de consommation logicielle, s’impose également au niveau du poste de travail. Nous proposons désormais des offres où le client s’engage pour 3 ans en moyenne sur un équipement puis le rend pour, le cas échéant, en percevoir un plus récent. C’est une offre sous forme d’abonnement qui lui permet de lisser le coût de son investissement, mais également de disposer des innovations et des puissances informatiques les plus récentes.

À terme, l’objectif est de pousser de modèle DaaS vers un système largement automatisé. Nous n’en sommes qu’au début, mais clairement, c’est la direction que nous souhaitons prendre. L’offre initiale cible plutôt les comptes les plus petits, mais nous allons bientôt élargir vers de plus grands groupes, en nous appuyant notamment sur nos partenaires.

SolutionITPME : Vous êtes partenaire Dell depuis longtemps. Comment la fusion Dell EMC a renforcé votre portefeuille à destination des datacenters ?

Céline Schell :C’est vrai nous sommes surtout Dell a l’origine. Mais aujourd’hui, nous investissons clairement sur la partie EMC de la gamme. Nous ne sommes qu’au début de l’histoire à ce niveau, mais l’ensemble des produits d’infrastructure et de stockage est désormais au portefeuille, et nous avançons rapidement dans notre capacité à les promouvoir auprès de nos clients. La force du nouvel ensemble c’est bien sûr la capacité à proposer une offre globale qui répond notamment aux problématiques de mobilité qui engage également des aspects sur la sécurité, la donnée ou bien le stockage. Pour ce qui concerne le poste de travail, la gamme demeure très large entre ultra léger, stations de travail, terminaux durcis : nos clients peuvent avoir de multiples besoins et nous sommes susceptibles d’y répondre facilement avec Dell EMC dans un contexte d’intégration et de flexibilité forte avec l’infrastructure.