Ce que l’on appelle aujourd’hui la transformation numérique ou digitale doit nécessairement s’accompagner d’une modernisation et d’une transformation de l’IT. Le besoin d’agilité des métiers ne peut en effet être satisfait qu’en faisant évoluer les pratiques de l’IT et les plates-formes sur lesquelles s’appuient les applications.

« Unetransformation de l’IT, axée sur la modernisation et l’automatisation de l’infrastructure technologique sous-jacente, apporte vitesse, efficacité, évolutivité et rentabilité, via l’automatisation des tâches manuelles et la rationalisation des opérations visant à libérer des ressources et à alimenter les initiatives en matière de transformation digitale », explique le cabinet d’études américain ESG.

« L’automatisation des environnements permet à l’IT de proposer ses offres as-a-service dans un modèle opérationnel de type cloud, pour des raisons de transparence financière, d’efficacité et de réactivité », affirme ESG ; « elle permet aussi d’offrir aux utilisateurs des fonctions en libre-service pour leur permettre de commander et de gérer les ressources sur site en fonction des besoins ».

SCC met son expertise de l’automatisation et de l’hybrid-IT au service de ses clients

Afin d’améliorer leur agilité et de répondre aux besoins de time-to-market des métiers, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à parier sur le cloud et sur les pratiques de type DevOps pour moderniser leur IT.

Comme l’explique Régis Davesnes, le directeur de la Business Unit Hybrid-IT de SCC, « l’automatisation des environnements informatiques est aujourd’hui un prérequis à l’agilité. Elle permet de créer et de détruire des environnements à la demande en quelques minutes, réduit les risques d’erreurs (notamment humaine) et permet également une meilleure gouvernance des infrastructures. Elle permet aussi de casser les silos qui existent aujourd’hui entre disciplines au sein de l’IT ».

Pour accompagner ses clients dans cette modernisation de leurs infrastructures et de leurs pratiques, SCC a développé une expertise de pointe en matière d’automatisation des datacenters via la création d’une Business Unit ad hoc.

« Nous accompagnons nos clients sur l’automatisation de leurs infrastructures, leurs projets d’hybridation et sur l’automatisation de leurs applications », indique son directeur, Fabien Swiergel. Nous les aidons dans la construction de leurs clouds, majoritairement privés, communautaires ou hybrides mais nous ne nous arrêtons pas là. Il y a également beaucoup de demandes sur le périmètre de l’automatisation des applications ce qui nous amène aussi à accompagner nos clients sur la mise en place de leurs pratiques DevOps ».

Cette Business Unit a notamment développé des compétences spécifiques dans l’automatisation des infrastructures cloud VMware, via vRealize Automation. La société est ainsi à même d’accompagner ses clients sur leurs projets d’automatisation de clouds privés, mais aussi dans la mise en œuvre de « Cloud Management Platform » afin de simplifier la gestion d’environnements multicloud.

SCC a aussi développé une expertise originale dans l’optimisation des coûts du cloud, via un partenariat précoce avec CloudHealth, une société rachetée depuis par VMware. Les technologies de Cloud Health ont notamment été déployées par SCC dans le cadre de la stratégie multicloud d’une entreprise française, qui combine un cloud privé interne de plus de 650 nœuds serveurs et des ressources sur un cloud public.

Enfin, SCC peut s’appuyer sur un savoir-faire reconnu en matière d’exploitation des infrastructures de stockage Dell EMC pour aider les entreprises dans leur gestion de données. L’exploitation et la gouvernance des données sont en effet des composantes inséparables de la mise en œuvre d’une politique de cloud, privé ou hybride.